Figurines & modélisme

Guillaume Ponce

Accueil Journal

Journal

03/09/2018

Séance d’aérographie :

  • Préparation d’échantillons sur cuillères en plastique :

    • Humbrol n°11 (argent)
    • Humbrol n°12 (cuivre)
    • Humbrol n°16 (or)
    • Humbrol n°52 (bleu baltique)
    • Humbrol n°54 (laiton)
    • Humbrol n°55 (bronze)
    • Humbrol n°56 (aluminium)
    • Humbrol n°191 (argent chrome)
    • Humbrol n°27002 (aluminium à polir)
    • Humbrol n°27004 (métal armes à feu à polir)

    Chacun de ces échantillons a été réalisé sur une cuillère dont une moitié seulement à été préalablement recouverte de peinture Humbrol n°21 (noir brillant), l’autre moitié demeurant dans le gris mat de l’apprêt époxy Klass Kote. Le but est de pouvoir apprécier si le brillant sous-jacent a une influence, ou non, sur le rendu métallique.

    En résumé, la réponse est un « non » général, à l’exception des références Humbrol n°52 (bleu baltique) et n°191 (argent chrome) ; comme pour le chrome Alclad, sauf que le rendu chromé Humbrol est à des lieues d’égaler celui d’Alclad.

02/09/2018

Séance d’aérographie :

  • Couche de base alkyde Humbrol n°21 (noir brillant) :

    • Dans la collection Eaglemoss Marvel : 1 Galactus.

    • 12 cuillères en plastique, sur la moitié droite du dos de chacune d’elles, pour préparer des échantillons de peintures métalliques Humbrol.

26/08/2018

Séance d’aérographie :

  • Couche de base polyuréthane Valspar teinte Pantone 347 brillante :

    • Dans la collection Eaglemoss DC : 1 Spectre (retouche main droite, la figurine a reçu ses couches de base lors d’une séance antérieure au début de ce journal).

    • Dans la collection Eaglemoss Narvel : 1 Hulk.

    • Pour le jeu de plateau Doom : 2 mancubi (yeux).

  • Couche de base polyuréthane Valspar teinte Pantone Purple brillante :

    • Dans la collection Eaglemoss DC : 1 Darkseid.
  • Couche de base polyuréthane Valspar teinte Pantone 4685 mate :

    • Pour le jeu de plateau Doom : 1 diablotin (celui qui était resté de côté et retrouvé le 11/08/2018).
  • Humbrol n°34 (blanc mat) :

    • Pour le jeu de plateau Doom : appliqué en dégradé sur l’avant du socle de chacune des figurines, 4 soldats humains, 1 cyberdémon, 2 barons infernaux, 2 mancubi, 4 cacodémons, 3 revenants, 4 pinkies, 8 soldats possédés et 9 diablotins.
  • Humbrol n°156 (gris camouflage nuit satiné) :

    • Pour le jeu de plateau Doom : appliqué en dégradé sur l’arrière du socle de chacune des figurines, 4 soldats humains, 1 cyberdémon, 2 barons infernaux, 2 mancubi, 4 cacodémons, 3 revenants, 4 pinkies, 8 soldats possédés et 9 diablotins.
25/08/2018

Séance d’aérographie :

  • Couche de base Humbrol n°46 (orange mat) :

    • Pour le jeu de plateau Cthulhu Wars : 1 Tsathoggua, 4 larves amorphes, 2 sorciers, 3 hommes serpents, 1 grand prêtre, 6 acolytes et deux pions.
  • Couche de base / apprêt Mr Surfacer 1200 :

    • Pour le jeu de plateau Doom : socles de chacune des figurines, 4 soldats humains, 1 cyberdémon, 2 barons infernaux, 2 mancubi, 4 cacodémons, 3 revenants, 4 pinkies, 8 soldats possédés et 9 diablotins.

    • Pour le jeu de plateau Rising Sun : apprêt de l’oni du sang.

Séance de masquage (adhésifs Tamiya) :

  • Dans la collection Eaglemoss Marvel : Galactus (masquage des tissus aux bras et aux jambes et de la chair pour peindre l’armure métallique) et Hulk (masquage du pantalon pour peindre la chair).
23/08/2018

Séance d’aérographie :

  • Couche de base Humbrol n°80 (vert prairie mat) :

    • Pour le jeu de plateau Cthulhu Wars : 1 Tsathoggua.
  • Couche de base Humbrol n°21 (noir brillant) :

    • Pour le jeu de plateau Blood Rage : 1 géant du feu.

    • Pour le jeu de plateau Conan : 1 Amra le lion.

    • Pour le jeu de plateau Doom : 2 mancubi.

    • Pour le jeu de plateau Rising Sun : 1 kami Amaterasu, 1 kami Hachiman, 1 kami Raijin, 1 kami Ryujin, 1 kami Susanoo, 1 kami Tsukuyomi et 1 komainu.

    • Pour Battlelore : 1 banshee.

    • Pour Confrontation : 1 Lor-Arkhon le forcené.

    • Pour Hordes : 1 war hog.

    • Pour Urban War : 1 bête d’arène magnus.

22/08/2018

Séance d’aérographie :

  • Couche de base de Humbrol n°61 (chair mat) :

    • Pour le jeu de plateau Cthulhu Wars : 1 Tsathoggua, 2 sorciers, 1 grand prêtre et 6 acolytes.
  • Couche de base de Humbrol n°101 (vert moyen mat) :

    • Pour le jeu de plateau Cthulhu Wars : 3 hommes serpents.

Séance effectuée en extérieur, mais interrompue par l’arrivée d’un orage.

20/08/2018

Apprêt époxy passé au pistolet :

  • Pour le jeu de plateau Cthulhu Wars : 2 pions pour le joueur du Dormeur (encore des oubliés de fond de sachet).

  • Pour le jeu de plateau Doom : 1 diablotin, 1 mancubus (retouches).

  • Pour le jeu de plateau Rising Sun : 1 kami Amaterasu, 1 kami Fujin, 1 kami Hachiman, 1 kami Raijin, 1 kami Ryujin, 1 kami Susanoo, 1 kami Tsukuyomi et 1 komainu.

  • Dans la collection Eaglemoss DC : Darkseid.

J’avais préparé plus de figurines, notamment les oni de Rising Sun, pour absorber l’éventuel supplément de produit préparé. Mais j’ai pu me passer de les apprêter lors de cette séance, en sortant Darkseid, préparé de longue date, de son sachet.

Au final, je suis plutôt content du déroulement de cette séance. A l’avenir, je voudrais réserver l’apprêt époxy au supports en métal, ce qui est le cas de la figurine de Darkseid. Pour le reste, j’ai pu faire les figurines plastique appartenant à des lots déjà commencés avec cet apprêt, ainsi que les kamis de Rising Sun, pour lesquels le blanc immaculé de l’apprêt époxy Plus donnera un éclat bienvenu et correspondant à leur statut divin.

Au final, il n’y a guère que le komainu a n’avoir reçu sa couche d’apprêt lors de cette séance que pour ne pas gâcher de produit. Et comme elle est destinée à être peinte en monochrome doré (hors socle), il n’est pas trop contraignant de devoir la peindre avant son heure.

16/08/2018

Flocage au sable des socles des figurines suivantes, avec des blocs de lièges pour décorer certains d’entre eux :

  • Pour le jeu de plateau Rising Sun : 1 komainu, 1 oni des âmes, 1 oni des crânes, 1 oni de la haine, 1 oni de la malveillance, 1 oni de la peste et 1 oni du sang.

    J’ai décidé de ne pas floquer les socles de kami, car je compte les peindre avec des motifs de ciel et nuages.

  • Pour le jeu de plateau Conan : 1 golem d’os et 1 homme singe.

14/08/2018

Suite à ma petite déconvenue du 11/08/2018, ébavurage et nettoyage :

  • Pour le jeu de plateau Rising Sun : 1 kami Amaterasu, 1 kami Fujin, 1 kami Hachiman, 1 kami Raijin, 1 kami Ryujin, 1 kami Susanoo, 1 kami Tsukuyomi, 1 komainu, 1 oni des âmes, 1 oni des crânes, 1 oni de la haine, 1 oni de la malveillance, 1 oni de la peste et 1 oni du sang.

  • Pour le jeu de plateau Doom : 1 mancubus. Il s’agit d’une figurine déjà apprêtée, mais elle a reçu des chiures d’insectes. J’en ai profité pour effectuer quelques retouches d’ébavurage, il recevra donc prochainement un petit complément d’apprêt là où j’ai du gratter.

11/08/2018

Nettoyage à l’eau et au savon pour vaisselle :

  • Pour le jeu de plateau Doom : 1 diablotin. J’enrage, ce diablotin était resté de côté dans un sachet alors que j’ai déjà apprêté toutes les autres figurines pour Doom ; avec de l’apprêt Super époxy.

    Il va donc falloir que je refasse une séance d’apprêt époxy prochainement. S’agissant d’un apprêt bicomposant avec une composition d’un dixième de catalyseur, il est préférable d’en préparer une certaine quantité à chaque utilisation, pour éviter de trop grandes erreurs de dosage. Il va donc également falloir que je prépare un lot de figurines à apprêter en même temps que ce diablotin.

    Le plus contrariant dans cette affaire est que sur cet apprêt, il est conseillé de ne pas attendre plus de trois mois avant de peindre. Toutes les figurines supplémentaires que je vais apprêter sont donc autant de figurines que je vais devoir faire passer sur ma table de peinture avec une priorité supérieure à celle que j’aurais voulue, au moins pour les couches de base. En conséquence, les prochaines figurines que j’apprêterai le seront avec un apprêt moins contraignant, comme le Mr Surfacer ou le Humbrol n°1.

  • Pour le jeu de plateau Cthulhu Wars : deux pions allant avec les figurines du Dormeur.

  • Pour Warhammer 40 000 : 1 inquisiteur (que j’avais soclé pour Warhammer Battle, pour en faire un général impérial) et 1 eldar arlequin.

  • Dans la gamme Fenryll : 1 baron et 1 champion orc.

05/08/2018

Passage à l’aérographe d’une couche de peinture polyuréthane Valspar de teinte Pantone 4685 mate sur certaines des figurine apprêtées la veille, plus d’autres apprêtées de plus longue date :

  • Pour le jeu de plateau Doom : 3 revenants, 4 cacodémons et 8 diablotins.

  • Pour Warmachine : 2 tactical arcanists corps et 1 Grundback gunner.

  • Pour Cthulhu Wars : 1 grand prêtre du Dormeur (coiffe et tas d’os au centre du socle).

J’ai utilisé de la peinture polyuréthane de mon stock parce que sa teinte correspond vraiment à la base que je veux pour ces figurines (c’est la teinte que j’ai commandée spécifiquement pour mes figurines rhuliques). Pour faire écho au problème des bicomposants évoqué au sujet de l’apprêt de la veille, j’ai préparé environ 30% de produit en trop et ai du jeter le surplus car, cette fois-ci, je n’avais rien de prêt sous la main qui aurait pu profiter d’une couche de peinture de cette couleur.

Autre note : cette couche a été passée en période de canicule, avec environ 35°C de température ambiante. Il semblerait qu’à cette température la polymérisation soit sensiblement accélérée. A la fin de la séance, je pouvais voir des particules d’assez gros grain en suspension dans le godet et la texture de la peinture pulvérisée commencait à devenir limite.

Aucun problème de nettoyage cependant. Pour ça, les peintures solvantées c’est vraiment bien, en contraste avec une récente séance d’aérographe à l’acrylique, pour faire une démonstration sur les figurines d’un ami, qui s’est révélée être une vraie galère (buse bouchée, peinture sèche dans l’aérographe, hyper chiant à nettoyer …).

04/08/2018

Alors que je suis en train de refaire le présent site, je décide de lui ajouter le journal que vous avez sous les yeux. Pourquoi le débuter ce jour et pas avant ? Parce que je n’y avais pas pensé avant, tout simplement.

Grosse séance d’apprêt époxy (apprêt époxy + blanc) :

  • Pour le jeu de plateau Doom : 3 revenants, 4 pinkies, 8 soldats possédés et 8 diablotins.

    Ce lot complète les autres figurines de la boite de jeu que j’avais effectuées quelques semaines auparavant : les 4 soldats humains, 1 cyberdémon, 2 barons infernaux, 2 mancubi et 4 cacodémons.

  • Pour le jeu de plateau Conan : 1 démon des forêts, 1 golem d’os, 1 serpent géant, 1 Shevatas, 1 extrémité et 1 portion intermédiaire de tentacule, 1 tête de Thaug, 1 Thog, 1 Zelata et les faces supérieures des éléments de décor (3 tables, 5 bancs, 5 tabourets, 1 bibliothèque, 5 coffres bombés, 5 coffres plats, 5 braseros et 1 sarcophage).

  • Pour Warmachine et Hordes : 2 tactical arcanists corps et 1 war hog (qui me servira de bête d’arène magnus pour Urban War).

Tout ce qui n’est pas Doom a été improvisé pour ne pas gacher de produit. Comme la dernière fois je n’avais pas pu faire toutes les figurines de la boîte avec la quantité d’apprêt que j’avais préparée, cette fois ci j’en ai préparé une bonne dose (60 ml avant dilution).

Cela montre un coté galère des produits bicomposants comme cet apprêt époxy (mais ça pourrait valoir aussi pour des peintures) : comme il faut préparer un mélange qui ne pourra pas être conservé, il faut bien estimer les quantités à préparer.

Si on en prépare trop, il faut trouver à utiliser la quantité supplémentaire sur des pièces préparées d’avance, ou alors se résoudre à gâcher du produit.

Si on en prépare trop peu, il faudra envisager de reporter le reste travail que l’on voulait effectuer à une prochaine séance. On peut repréparer immédiatement la quantité de produit manquante, mais il faut laisser agir le mélange pendant 20 à 30 minutes, le temps le laisser la polymérisation s’amorcer. C’est donc du temps que l’on se prend dans la vue quoi qu’il arrive. Et il faut quand même nettoyer le pistolet à peinture que l’on a utilisé, car il est souillé avec le mélange préparé précédemment qui, de son côté, continue sa polymérisation. Tout ça pour le ressalir immédiatement ?

J’ai des stocks d’apprêts époxys à terminer (Klass Kote gris, Klass Kote blanc et époxy + blanc). Mais pour des séances d’apprêt plus modestes, je pense à l’avenir retourner au Mr Surfacer 1000 ou 1200 gris ou au Humbrol n°1. Surtout pour des modèles en plastique, comme ceux que j’ai apprêtés aujourd’hui.

Copyright © 2015-2018 Guillaume Ponce
Creative Commons - Attribution - Partage dans les mêmes conditions

Vous utilisez les techniques exposées sous votre propre responsabilité. Certains des produits mentionnés sont nocifs pour la santé et pour l’environnement.